nl fr
Macarte
La garantie de sécurité, une question de vigilance

Restez toujours vigilant lorsque vous effectuez un achat. La vigilance reste toujours de mise, qu’il s’agisse d’un achat en magasin, avec de l’argent liquide, avec une carte ou en ligne. Pour cela, il est bon de rester attentif et de garder en mémoire quelques règles d’or. Histoire de déjouer les pièges d’un petit pourcentage de fraudeurs et de personnes malveillantes.


Quelques faits :

  • Les transactions sur les boutiques en ligne sont fiables lorsqu’elles offrent une protection spéciale. Le https (avec le ‘s’ de ‘sécurité’) au lieu du ‘http' dans l’adresse internet est un signe de ce complément de sécurité, de même que le symbole d’un cadenas ou d’une clé dans votre navigateur.
  • Les logos Verified by Visa et MasterCard SecureCode indiquent l’utilisation de la technologie spéciale 3D Secure. Cette procédure de sécurité vous permet de prouver que vous êtes réellement le détenteur de la carte. La signature électronique confirme dès lors votre achat en toute sécurité.
  • Les logos Verified by Visa et MasterCard SecureCode indiquent l’utilisation de la technologie spéciale 3D Secure. Cette procédure de sécurité vous permet de prouver que vous êtes réellement le détenteur de la carte. La signature électronique confirme dès lors votre achat en toute sécurité.
  • Les logos Verified by Visa et MasterCard SecureCode indiquent l’utilisation de la technologie spéciale 3D Secure. Cette procédure de sécurité vous permet de prouver que vous êtes réellement le détenteur de la carte. La signature électronique confirme dès lors votre achat en toute sécurité.
  • Sachez aussi que le service Card Stop d’Atos Worldline est disponible 24h/24. Si vous soupçonnez qu’il y a eu un problème avec votre carte de crédit ou de paiement, vous pouvez la faire bloquer au numéro 070 344 344.
  • Certains fraudeurs sont particulièrement rusés. Ils se font passer pour une boutique en ligne, une banque ou une institution publique et vous envoient un mail sous ce nom (avec des logos contrefaits), dans le but de faire main basse sur les données de votre carte et votre code PIN. Soyez vigilant lorsque vous recevez de tels e-mails urgents ou pressants, qui tentent de vous soutirer vos données (hammeçonnage). Votre commerçant, votre banque ou une institution publique ne vous demanderont JAMAIS les données de votre carte ni votre code PIN par mail. De même, vous ne pouvez JAMAIS introduire le code PIN de votre carte sur un site internet.

Quelques conseils:

  • Ne donnez à personne le code PIN de votre carte. Ni verbalement ni par téléphone, ni par e-mail ni par sms. De même, ne renseignez jamais le code PIN de votre carte de crédit ou de paiement sur un site internet. Vous pouvez introduire ce code que dans un distributeur de billets, un magasin, une banque ou votre digipass.
  • N’introduisez votre code PIN que lorsque vous effectuez effectivement un paiement en ligne. Ne divulguez jamais votre code PIN lorsque quelqu’un veut prétendument vérifier vos données. Cette tentative de subtilisation de votre code PIN peut être l’indication de la présence d’un virus ou d’un pirate (hacker). Faites contrôler votre ordinateur.
  • Apprenez votre code PIN par cœur. Ne l’écrivez jamais, surtout pas sur votre carte de paiement.
  • Imprimez toujours votre preuve de paiement après avoir effectué un achat en ligne. Les commerçants de bonne foi vous proposeront toujours cette possibilité à la fin de votre procédure d’achat. Ou alors, ils vous enverront une preuve de paiement par e-mail.
  • N’effectuez vos achats que sur de grands sites internet connus. Ou sur des sites qui arborent le label BeCommerce. Ou sur des sites internet qui affichent clairement les labels Verified by Visa ou MasterCard SecureCode.
  • Si vous recevez l’état de dépenses de votre carte de crédit par la poste, vérifiez d’emblée si toutes les transactions correspondent. Ou contrôlez régulièrement vos transactions en ligne, par internet banking. Tenez compte du fait que le nom indiqué sur l’état de dépenses peut être différent de celui de la boutique en ligne.
  • Vous avez une question au sujet d’une transaction, mais vous n’avez pas encore reçu votre état de dépenses ? Voici comment vous informer.
  • Assurez-vous que votre ordinateur fonctionne bien et soit entièrement à jour. Procédez régulièrement à des analyses antivirus (avec un programme d’analyse récent et de bonne qualité). Veillez aussi à ce que votre navigateur (le programme à l’aide duquel vous surfez sur internet) soit récent.
  • Ne répondez jamais à des mails douteux. Si vous voulez être absolument sûr, contactez votre banque
  • Si vous recevez un mail douteux, par exemple un mail de hammeçonnage qui tente de vous subtiliser des données secrètes, signalez-le immédiatement au site internet public http://www.ecops.be/.