nl fr
Macarte
Shoulder surfing

Cette technique permet à des voleurs de s'emparer du code secret d'une victime puis de subtiliser sa carte bancaire afin de retirer très rapidement de l'argent. Le butin varie de quelques centaines à parfois des milliers d'euros.


Voici comment procèdent généralement les voleurs :

Dans les selfbanking

Quand le client veut quitter le selfbanking, un inconnu s'adresse à lui en l'informant qu'un message est apparu sur l'écran de l'appareil qu'il venait de quitter. La victime remet sa carte bancaire dans l'appareil. C'est à ce moment que l'escroc peut voir le code personnel de la carte bancaire.

Ensuite, l'attention de la victime est détournée par une deuxième personne qui jette de l'argent sur le sol. Grâce à ce subterfuge, le voleur s'empare de la carte bancaire de la victime et pille directement le compte de celle-ci.

La victime constate la disparition de sa carte et pense que celle-ci a été avalée par l'appareil. Un complice rentre dans l'agence et fait croire à la victime que sa carte vient de ressortir et la lui remet.

Dans les grands magasins

Des bandes organisées s'emparent des codes pin des cartes bancaires en vue de faire des transactions dans des magasins, restaurants et grandes surfaces. Ils espionnent leur victime via les miroirs placés au-dessus des caisses du magasin. Ensuite, ils volent la carte bancaire de la victime.

En général, le vol se passe sur le parking mais parfois ils suivent la victime jusqu'à son domicile.

Par exemple, ils demandent le chemin de l'hôpital en montrant un grand plan de la ville à la victime ou ils sonnent a la porte de la victime pour demander un renseignement, pour avoir un verre d'eau ou aller aux toilettes. Ils opèrent presque toujours en groupe de 2 ou 3 personnes et parviennent très vite à voler la portefeuille ou la carte bancaire.